• Accueil
  • Oncologie
  • Adulte
  • Calcul de la clairance
Protocoles injection et acquisition au scanner
Protocole injection et acquisition au scanner

Calcul de la clairance - Patients Adultes

Sexe :
Origine :
Age *: ans ans
Poids * :
Créatinine :

 
Taille : cm.
IMC * : kg.m2
Cockcroft : ml/min
stade MRC
MDRD *: ml/min/1,73 m2
stade MRC
CKD-EPI *: ml/min/1,73 m2
stade MRC

Patient injection iodée scanner

Echelle Calcul de la clairance

Le Cron démarre

Calcul de la clairance de la créatinine

"Définir la MRC ou Maladie Rénale Continue :
La MRC est définie indépendamment de sa cause, par la présence, pendant plus de 3 mois, de marqueurs d’atteinte rénale ou d’une baisse du débit de filtration glomérulaire (DFG) au dessous de 60 mL/min/1,73 m21.

Le calcul de la clairance est important pour une injection au scanner pour éviter une éventuelle néphropathie induite par les produits de contraste iodés. La clairance d'un organe est la capacité à débarrasser le sang d'une substance donnée. Dans le cas d'une injection au scanner, la clairance rénale sera donc le temps nécessaire pour éliminer le produit de contraste iodé par unité de temps. Pour les reins, elle est exprimée en ml.min-1.
Cette clairance est plus faible chez les enfants, les personnes âgées ou à cause de certaines pathologies. C'est pour cela qu'il est important que les patients "fragiles", passant un scanner avec injection d'iode, aient eu, au préalable, une prise de sang.
La clairance est liée à la filtration glomérulaire. On l'évalue par le rapport entre la créatinine sanguine et la créatinine urinaire. On parle de Débit de Filtration Glomérulaire (DFG). L'ANAES et la National Kidney Foundation recommandent l'utilisation de 2 formules pour le calcul de la clairance: Cockroft & Gault (1976) et MDRD (Modification of diet in renal disease) (1999). Cependant, ces 2 formules ont leurs limites (poids ou âge des patients). La formule CKD-EPI (Chronic Kidney Disease Epidemiology Collaboration), plus complexe, permet une estimation plus exacte, et est en cours d'évaluation par les autorités de santé (voir encadré en fin d'article).


Utilisation du logiciel:

Il est obligatoire de rentrer l'âge (18-120 ans) et le poids du patient (1).

La taille n'est pas obligatoire et une valeur par défaut est indiquée. Par contre, si vous avez un doute pour la formule de Cockroft ou MDRD, l'IMC (2) (Indice de masse corporelle) vous indiquera si la formule est adaptée ou non (3).
Exemple sur cette capture d'écran, où une femme de 1m65, pesant 50 kg, et dont l'usage des formule de cockrfot et de MDRD n'est pas adaptée. Il faut donc se tenir aux résultats données par la CKD-EPI.

A chaque résultat, les codes couleurs de l'échelle "Insuffisance rénale" (4) se retrouvent sur la partie droite. Un texte vous indique de quel stade il s'agit (Insuffisance rénale modérée) ainsi que son numéro (Stade MRC 3A) (5).

Pour finir, un symbole de l'origine ethnique et du sexe permet de ne pas se tromper au milieu d'une vacation chargée en patients (6).

Calcul de la clairance
Calcul de la clairance

 

Quelle formule utiliser pour estimer le DFG chez l'adulte: Cockroft & Gault, MDRD ou CKD-EPI?

Extraits du rapport d'évaluation de l'HAS Haute autorité de Santé (Références en fin de page) :

"Conclusion des données de la littérature :
Du point de vue de l’exactitude, l’équation CKD-EPI se montre supérieure aux deux autres équations en situation de dépistage et de suivi de l’IRC dans une population adulte et devrait être préférée. (...)

Position du groupe de travail :
(...)CKD-EPI est l’équation qui présente les meilleures performances (biais, précision, exactitude) quel que soit le niveau de la fonction rénale. Elle doit être utilisée préférentiellement. Le résultat doit être rendu en mL/min/1,73 m² ; il doit préciser la formule utilisée. »

 

Formule de Cockroft et Gault (ml/min)

chez l'homme = 1.25 x Poids (kg) x (140-âge) / créatinine (µmol/l)
chez la femme = 1.04 x Poids (kg) x (140-âge) / créatinine (µmol/l)

La formule de Cockcroft et Gault estime la clairance de la créatinine. Elle renseigne sur l'état de la fonction rénale et a été établie à partir de dosages de créatininémie non standardisée IDMS.

Attention, cette formule n'est pas applicable avec certains patients, comme:

  • les enfants
  • les patients > 65 ans (sous estimation du DFG)
  • les patients obèses (sur estime le DFG si IMC indice de masse corporelle > 30)
  • les patients maigres (sous estime le DFG)
  • les femmes enceintes
  • les cirrhotiques avec ascite
  • les patients en crise de pathologies aiguës, donc non applicable en cas d'insuffisance rénale aiguë soit une clairance inférieure à 90 ml/min.

Formule de MDRD simplifiée (ml/min/1.73m2)

chez l'homme = 186.3 × (créatininémie en µmol/L / 88.4)-1.154 × âge-0.203 
chez la femme =  186.3 × (créatininémie en µmol/L / 88.4)-1.154 × âge-0.203 x 0,742
si sujet noire = résultat x 1,212

L’intérêt de cette formule réside en 4 points:

  • le poids n'est pas nécessaire. Le DFG peut alors être calculé pour tout patient avec la valeur de la créatinine plasmatique,
  • l'estimation du DFG est plus précise pour les sujets âgés,
  • l'estimation du DFG est plus précise chez les patients obèses.
  • La classification internationale des maladies rénales est basée sur les résultats de la MDRD.

Cette formule est fiable pour des patients âgés de plus de 18 ans dont la DFG est < 60 ml/min. Au delà, de 60 ml/min, le résultat sera alors rendu ">60 ml/min/1.73m2". 

Formule de CKD-EPI (Chronic Kidney Disease - Epidemiology Collaboration)

La formule de la CKD-EPI a été développée dans le but d'être plus précise que la formule de MDRD, en particulier quand la valeur est > à 60 ml/min/1.73m2.

DFG = 141 x min(Scr/K,1)a x max(Scr/K,1)-1,209 x 0,993Age x 1,018 (si sexe = femme)
avec :
Scr : créatinine sérique (µmol/L)
K : 62 pour les femmes et 80 pour les hommes
a : -0,329 pour les femmes et -0,411 pour les hommes
min indique le minimum de Scr/K ou 1
max indique le maximum de Scr/K ou 1

.

Classification de la maladie rénale chronique

Selon la nomenclature internationale, la classification de la maladie rénale chronique est définie en 6 stades selon le DFG (Débit de Filtration Glomérulaire) en ml/min/1,73m2.

StadeDFGDéfinition
1 ≥ 90 Maladie rénale chronique avec DFG normal ou augmenté
2 60-89 Maladie rénale chronique avec DFG légèrement diminué
3 A 45-59 Insuffisance rénale chronique modérée
3 B 30-44 Insuffisance rénale chronique modérée
4 15-29 insuffisance rénale chronique sévère
5 < 15 Insuffisance rénale chronique terminale

MRC Stade 1 & 2

Pour les patients diabétiques ou avec hypertension, il est recommandé un traitement par antagonisme du système rénine-angiotensine dans le but de ralentir la survenue de l’insuffisance rénale. Les produits néphrotoxiques sont bien sûr à éviter dans la mesure du possible.

MRC Stade 3

L'HAS propose des recommandations thérapeutiques dans le but de ralentir la progression de l'IRC (Insuffisance rénale continue) chez des patients adultes en se basant sur les résultats cliniques des 2 facteurs majeurs d'une aggravation: l'hypertension artérielle et la protéinurie. La surveillance des ces patients est primordiale en rapport avec le taux de sévérité de la DFG (en ml/min).
Le capital veineux de ces patients doit être sauvegardé en vue des futurs soins si il y a aggravation de la maladie.

MRC Stade 4 & 5

Le médecin généraliste adresse le patient à un médecin néphrologue qui devient l'interlocuteur privilégié afin de débuter un traitement adapté (dialyse ou greffe). Une bonne anticipation Une bonne anticipation permet de préparer au mieux le démarrage de la dialyse avec une voie d’abord fonctionnelle. Malheureusement, en 2009, encore une personne sur 3 a commencé son traitement dans un contexte d’urgence dont 86 % sur cathéter (rapport annuel REIN). Rapport disponible sur le site Agence de la biomédecine. Lien

Références bibliographiques

HAS Haute Autorité de Santé - rapport d'évaluation
Site de l'HAS présentant diférents travaux, entre autres, sur la classification de la maladie rénale continue et sur la meilleure formule à utiliser pour le calcul de la clairance de la créatinine: lien

2 documents plus précisément:
- Evaluation du débit de filtration glomérulaire et du dosage de la créatininémie dans le diagnostic de la maladie rénale chronique chez l’adulte. (Décembre 2011) lien

- Guide du parcours de soins - Maladie Rénale Chronique de l'adulte (Février 2012) lien

Société de néphrologie:
Données récentes sur l'estimation de la fonction rénale: formule de Cockroft ou MDRD (La lettre d'ICAR - 31 mars 2005) Lien

et aussi...
Cockcroft DW, Gault MH. Prediction of creatinine clearance from serum creatinine. Nephron 1976 ; 16(1) : 31-41.

Inker, LA, et al. KDOQI US commentary on 2012 clinical practice guidelines for the evaluation and management of chronic kidney disease. Am J Kidney Dis. 2014; In press

Levey A, de Jong P, Coresh J, et al. The definition, classification, and prognosis of chronic kidney disease: a KDIGO Controversies Conference Report. Kidney Int. 2011; 80: 17-28

Levey AS, Coresh J, Greene T,Marsh J, Stevens LA, Kusek JW, et al. Expressing the Modification of Diet in Renal Disease Study equation for estimating glomerular filtration rate with standardized serum creatinine values. Clin Chem 2007 ; 53 : 766-72.

Levey AS, Stevens LA, Schmid CH, Zhang YL, Castro AF 3rd, Feldman HI, Kusek JW, Eggers P, Van Lente F, Greene T, Coresh J; CKD-EPI (Chronic Kidney Disease Epidemiology Collaboration). A new equation to estimate glomerular filtration rate. Ann Intern Med. 2009 ; 150 : 604-12.


Oncologie Pediatrique
. Calcul de la clairance (WIP)
. Protocoles d'injection (WIP)

Références bibliographiques


Compatible with latest versions:

 

Google chromefirefoxInternet explorersafariopéra
Device

 





Le Cron démarre